9782259211154Liberace, pianiste de génie, star américaine des années 60, était-il fou ?

A travers une confession fictive, Amanda Sthers lui donne la parole.

Celui qui a bouleversé les Etats-Unis puritains, l'un des premiers morts du sida médiatisés, évoque son parcours, son amitié avec Elvis et Streisand, son enfance, sa mère etouffante, son jumeau mort-né, ce double qui a cherché toute sa vie, cet amant à qui il a fait remodeler le visage pour qu'il lui ressemble trait pour rait avec quarante années de moins et qu'il a fini par jeter à la rue avec un simple sac-poubelle.

Le roman d'une vie qui ressemble à une superproduction hollywoodienne.