plusieurs vies RACHID OQuatrième de couverture :

"L'été 1990, je suis allé Suisse chez Vincent dont j'étais tombé amoureux. C'était la première fois que je prenais l'avion. J'étais fou de joie, d'une part de prendre un avion, et d'autre part parce que pour la première fois je sortais du Maroc pour aller en Europe.

Je ne connaissais pas très bien Vincent, je l'avais connu pendant quatre heures à peine, marchant sur la plage à Rabat. C'était au mois de mai, nous étions tous les deux à marcher sur la plage. Il visitait le Maroc avec des amis à lui. La seule chose qu'il faisait tout seul et qui lui faisait plaisir, c'était de se balader sur cette place, il en avait assez de tout faire avec eux.

On avait parlé pendant très longtemps sur cette plage, trois heures, et ensuite on était allé prendre un verre et je l'avais trouvé très agréable. Il avait des dents très belles qui m'avaient frappé. Je lui avais dit, d'ailleurs. Il m'avait répondu qu'il était dentiste. Je trouvais qu'il n'y avait pas de raison d'avoir de belles dents parce qu'on était dentiste, et le lui ai dit : "Elles sont fausses alors ?" Ca l'avait fait rire.

 

Editions : Folio -  ISBN : 9 782070 404537 - Poche :  152 pages - Prix 5,50 euros.

 

Mon avis : Indiangay

C'est le deuxième livre biographique de l'auteur, mais bon, il aurait pu s'abstenir. Il aime les hommes on le sait et n'est guère farouche.

Dans ce livre, il nous fait part de sa rencontre avec divers hommes qui l'ont emmené en Europe en l'occurrence en Suisse, mais qui nous dit-il n'éprouvait rien pour lui ??? aussi a-t-il choisi de partir à l'aventure. Au gré de ses rencontres nous avons une vision de ce que peut être l'homosexualité pour un jeune marocain, décomplexé et n'ayant aucun crainte de son avenir, ni même à vivre son homosexualité dans son pays ou ailleurs du reste.

Je l'ai terminé difficilement, et m'y suis ennuyé profondément. Mais peut être ne l'ais-je pas compris !