26 juillet 2012

Le Nain de l'ombre - David Madsen

 

9782752905468FSQuatrième de couverture :

"Léon est un homme de grande taille, au teint bistré, un peu gras (bouffi, disent les mauvaises langues). Il marche en se dandinant et monte à cheval en amazone à cause des ulcères de son cul". C'est ainsi que Peppe, nain bossu et chambellan de Sa Majesté, présente dans ses mémoires sulfureux son maître bien-aimé, le pape Léon X. Ce prince de l'église, qui protégea Raphaël et Michel-Ange mais condamna Luther, courait aussi les ruelles pour lever des michetons.

Autant dire que les hommages rendus n'obéissaient pas, loin s'en faut, à ce que l'histoire officielle vanta de la Renaissance italienne. Léon était certes un ami des arts, mais aussi un être de chair ( et de quelle trempe ! - dont le désir, dans sa grande sagesse, n'était autre, en attendant mieux, que d'atteindre le ciel sur terre...

 

Editions : Phébus - ISBN : 9 782752 905468 - Poche 377 pages - Prix : 10 euros

Mon avis : Volodia

A travers les mémoires de Giuseppe Amadonelli dit pepe, nous découvrons toute une période de la Renaissance Italienne, dans tout ce qu’elle a d’exubérant, de décadant et de violent.

Nain contrefait et difforme, né en 1478, dans le quartier du Transtévère, quartier populeux, malfamé et miséreux de Rome, il nous raconte sa vie : Né d’un viol, détesté et maltraité par sa mère alcoolique et incestueuse, illettré et souffrant mille maux en raison de son infirmité, sa vie n’est qu’un nœud de douleurs et son avenir ne s’annonce guère brillant.

Sa rencontre avec une jeune fille qui l’initiera à la Gnose, doctrine religieuse par laquelle l’homme appréhende le divin, lui permettra de s‘élever intellectuellement, et d'arriver par son intelligence jusqu’au plus hautes fonctions en devenant le Chambellan et confident du Pape Léon X.

Nous suivons histoire et son ascension auprès de Léon X, au goût prononcé pour les jeunes gens bien pourvus par la nature et dont les assauts ne sont pas sans conséquence pour son postérieur. Il nous le dépeint comme un amoureux des arts et des lettres, avec toutefois des choix artistiques tributaires de son penchant particulier.

C’est avec une grande intelligence qui n’a d’égale que sa sensibilité, que Pépé nous relate sa rencontre avec Raphaël qui ne peut faire son portrait car il ne peut peindre que la beauté et c’est dans un langage coloré et cru que Pépé nous narre les colères de Léon X aux provocations de Luther, ses démêlés avec tous les Grands de cette époque : Alexandre Borgia, Jules II, Louix XII, François 1er, Henri VIII, Maximilien 1er, Charles Quint.

David Madsenn, nous livre un récit haut en couleur et d’une grande érudition. Son roman mélange allégrement, histoire d’amour, faits historiques, intrigues, lucidité et humanisme. 

A propos de l'auteur :

Derrière le pseudonyme de David Madsen se cache un philosophe de langue anglaise, féru de théologie, qui vit à Copenhague et qui pour l'intant refuse de tomber le masque.

Le Nain de l'ombre qui est son premier roman a été couronné livre de l'année 1995 par le très remuant Gay Times. Ce livre a fait scandale en Grande-Bretagne, où la vision érudite et provocante qu'il donne de la Renaissance lienne en a choqué plus d'un.

 

Posté par chezVolodia à 11:48 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,


23 juin 2010

Hotel de Dream - Edmund White

9782264048936En 1900, à 28 ans à peine, l'écrivain américain Stephen Crane se meurt de la tuberculose au fin fond de la campagne anglaise. Sur son lit de mort, il souffle à sa dévouée compagne Cora, jadis tenancière du bordel "Hotel de Dream", en Floride, les lignes de son ultime récit. "Le Garçon Maquillé", ce roman dans le roman, retrace la relation d'un jeune prostitué rencontré quelques années plus tôt dans les bas-fonds new-yorkais avec Théodore, un banquier marié et petit bourgeois foudroyé par sa beauté. Jusqu'à ce que la passion commette ses ravages...

Entre l'Angleterre et une clinique de la Forêt-Noire, Crane vit sa dernière chance de renouer avec ce récit abandonné, jugé trop licencieux par ses pairs. L'occasion de se replonger dans les méandres de son existence et d'achever l'oeuvre d'une vie.

Posté par Indiangay à 20:34 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

04 avril 2010

Le puits de solitude - Marguerite Radclyffe Hall

le_puits_de_solitude1Quatrième de couverture :

"On la jugeait singulière, ce qui dans ce milieu, équivalait à une réprobation. Troublée, malheureuse, comme un tout petit enfant, cette large créature musclée se sentait seule, elle n'avait pas encore appris cette dure leçon : elle n'avait pas encore appris que la place la plus solitaire en ce monde est réservée aux sans-patrie du sexe".

Le puits de solitude fit scandale lors de sa parution à Londres en 1928, où il fut interdit et les exemplaires imprimés jetés au feu. Marguerite Radclyffe Hall y dépeint l'amour de deux femmes, contrarié par une société hostile, et prend la défense de cette minorité incomprise et méprisée. Véritable plaidoyer de l'homosexualité. Le puits de solitude est aujourd'hui une référence littéraire reconnue par tous.

 

Editions : Gallimard l'Imaginaire - ISBN : 978 2 07 077436 4 -  Poche 572 pages - Prix 13,40 €

 

Mon avis : Volodia

Le roman raconte l'histoire de Stephen (baptisée ainsi par un père qui souhaitait désespérément un fils) douloureusement consciente de son homosexualité dès son jeune âge. A la suite de sa première aventure amoureuse, Stephen est chassée de la maison de famille adorée des Midlands, une région tranquille et riche, et rejoint Londres, puis Paris, pour y devenir un écrivain à succès.

Ambulancière sur le front durant la première guerre mondiale, Stephen rencontre une jeune femme, Mary, dont ell s'éprend - la dernière partie du roman traite de leur relation.

Pour les personnes qui choississent des amants parmi leur propre sexe, les théories du 19ème siècle sur l'orientation sexuelle sont profondément pessimiste et le sujet traité de façon mélodramatique, avec des effets dévastateurs.

Posté par chezVolodia à 20:27 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

22 février 2010

Middlesex - Jeffrey Eugenides

008Calliope nait avec la moue d'une jolie petite fille brune. A quatorze ans, étonnée de se découvrir deux sexes, elle devient un garçon. Lolita moustachue, jouissant et souffrant tout ensemble de sa trouve identité, elle part sur les traces de ses orgines à la fois monstrueuse et mythologiques, et fouille dans le passé secret - et peut-être coupable ? - de sa grand-mère Desdemona...

 

Né aux Etats-Unis en 1960, Jeffrey Eugenides rencontre le succès en 1093 avec son premier roman, Virgin Suicides, adapté au Cinéma par Sofia Coppola. Middlesex, qui a obtenu le prix Pulitzer 2003 a été salué par la critique et les lecteurs.

"l'Exubérance de la métamorphose anime cette farandole, ludique comme une opérette, et la fait virevolter avec fougue." Le Point

Posté par Indiangay à 11:48 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,

08 février 2010

Un amour sans résistance - Gilles Rozier

51D7GJP0T3L__SL500_AA240_Quelque part en France, pendant la seconde guerre mondiale, un professeur d’allemand, amoureux de la langue de Heinrich Heine, cache dans sa cave les livres interdits par le régie nazi. Il n’est pas résistant, et accepte de traduire certains documents pour la Gestapo parce que sa sœur est maîtresse d’un SS.

 A la faveur d’une visite hebdomadaire à l’officine nazie, il aperçoit dans un couloir, au milieu d’un groupe de prisonniers, un jeune juif polonais dont il tombe immédiatement amoureux à cause de ses yeux couleur turquoise. Comme par enchantement, il le soustrait  aux griffes de ses futurs tortionnaires et le cache dans les ténèbres de sa bibliothèque clandestine. Chaque jour, il descend à la cave pour s’entretenir avec Hermann, son protégé, dont le corps l’obsède. Il découvre ainsi que l’amour physique, la langue allemande et la langue yiddish ont  chacun leur charme. Le professeur d’allemand, qui par ailleurs est marié, extorque, on l’a compris, le don de son corps au jeune juif en échange de la vie sauve.

 

Posté par chezVolodia à 19:55 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,