06 octobre 2011

Violette Morris (Histoire d'une Scandaleuse) - M.Josèphe Bonnet

9782262035570Quatrième de couverture :

Née à Paris en 1893, Violette Morris s'est d'abord illustrée comme estafette sur le front pendant la Grande Guerre, puis comme sportive de haut niveau. Notamment en course automobile où elle gagna le Bol d'Or en 1927 devant des concurrents masculins. Mais en 1930, la Fédération Féminine Sportive de France la condamne pour "mauvais exemple aux jeunes filles".

Marginalisée, Vilolette fréquente les artistes, se fait couper les seins et s'installe avec sa compagne sur une péniche. Un homme venu la menacer y meurt sous les coups d'une arme à feu...Acquittée pour légitime défense, elle n'en devient pas moins une femme dangereuse, réputation qu'elle justifie en fréquentant les milieux collaborationnistes et allemands sous l'Occupation. A la tête d'un garage réquisitionné par la Luftwaffe tout en se livrant au marché noir, elle est accusée d'être agent de la Gestapo. Sa fin tragique sous les balles de la résistance normande en 1944 scelle le destin d'une figure hors norme qui n'a pas pu trouver sa place dans la France de l'entre-deux guerres.

Mal connue, objet d'une légende noire, le "dossier Violette Morris" méritait d'être rouvert. Une enquête minutieuse dans les archives des services secrets de la France libre, de la police, des procès en cour de justice de la Libération, et auprès des témoins en Normandie ne conclut pas à sa culpabilité. Et si Violette Morris incarnait tous les démons refoulés d'une époque ?

Editions : Perrin - ISBN : 978 2 262 035557 0 - Broché : 374 pages - Prix : 23 €

 

Mon avis : Volodia

La lecture de ce livre est autrement plus intéressante, et la vie de Violette ainsi que les faits qui lui sont reprochés ont fait l'objet de recherches beaucoup plus approfondies que le livre "La Péniche Sanglante" de Christian Gury dont j'ai déjà parlé sur ce blog, voir le lien :

http://chezvolodia.canalblog.com/archives/2011/04/09/20850924.html

Et on comprend mieux son attitude provocatrice et le sentiment d'injustice qu'elle a pu ressentir lors de son exclusion du monde sportif. Violette Morris était une sportive accomplie dans de nombreux sports réservés à la gente masculine et y excellait. Elle était grossière, d'allure masculine par sa taille et sa corpulence (grande et forte pour l'époque). Elle s'était affranchie de toutes les contraintes dévolues à son sexe en portant le costume masculin, en ayant effectué une mamectomie au prétexte que lors de courses automobiles ses seins la gênaient pour tenir le volant, n'hésitant pas à jouer du poing lorsqu'il le fallait. Libre avant l'heure dans une époque très conservatrice, ou était instituée comme fait avéré que la femme était inférieure à l'homme, elle ne pouvait qu'être mise à l'index. Comme la marquise de Morny avant elle. Ouvrait-elle la voix à la transsexualité ?

La France l'ayant rejeté, elle ne pouvait que se tourner vers l'Allemagne "...dont elle partage les valeurs nazies de la force, de la beauté plastique et de l'élitisme sous toutes ses formes..." Quant à son rôle en tant que tortionnaire de la Gestapo, il semblerait que rien ne soit prouvé.

Marie_Josephe_BonnetA propos de l'Auteur :

Historienne et historienne de l'art, Mie-Josèphe Bonnet est l'auteur de : Les Relations amoureuses entre les femmes du XVIème au XXème siècle, les Femmes artistes les avant-garde et, Les Voix de la Normandie combattante. Elle travaille sur l'Occupation et la résistance depuis plusieurs années, tout en poursuivant ses recherches sur l'art et le féminisme.


 

Posté par chezVolodia à 20:20 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,


09 avril 2011

La péniche sanglante - Christian Gury

untitledA la Noêl 1937, sur sa luxueuse péniche amarrée au quai du Point du Jour, la championne Violette Morris recordwomab du lancer de poids et de javelot, lesbienne excentrique et future tortionnaire de la Gestapo, tue un légionnaire de plusieurs coups de feu.

En 1939, à son bord alors qu'elle vit avec la comédienne Yvonne de Bray (la mère dans Les Parents Terribles), elle héberge  Jean Cocteau, pour qu'il écrive Les Monstres Sacrés, et le conduit sur la ligne de front rejoindre Jean Marais.

L'ensemble de ces éléments, battus en salade, se retrouve dans l'oeuvre de Patrick Modiano, notamment dans La Ronde de nuit, Une jeunesse, Remise de Peine et De si braves garçons.t

A propos de l'auteur :

Avocat honoraire à la Cour d'Appel de Paris et essayiste, Christian Gury est l'auteur d'une vingtaine d'ouvrages de droit et d'histoires littéraires. Aux édtions Non Lieu : Proust et Lyautey : Exeiques et Années Folles : Lyautey-Charlus et, sous le pseudonyme de Luc Alderic : Un gentilhomme libraire.

  

Posté par chezVolodia à 10:56 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , ,

14 décembre 2010

Une femme m'apparut - Renée Vivien

9782952407441FSUne femme m'apparut est l'histoire autobiographique d'une passion amoureuse inoubliable et fatale, celle que Renée Vivien, une petite anglaise ayant adopté la langue française à vécue avec la célèbre salonnière Natalie Barney.

Roman à clef, une femme m'apparut est aussi l'unique roman qu'a écrit Renée Vivien (pseudonyme de Pauline Tarn, 1877-1909), grande poètesse et figure incontournable de la littérature lesbienne. Il fut publié dans sa version originale pour la première - et dernière - fois en 1904. Totalement inédit depuis, il est resté un des introuvables de la littérature lesbienne.

Pour la première fois donc depuis plus d'un siècle, les éditions Adventice nous propose de redécouvrir ce texte dans une éditions complétée d'une sélection de poèmes, représentations de l'amour sensuel et érotique entre femmes, pour lesquelles Vivien s'était faite apprécier, déjà même avant sa mort prématurée à l'âge de 32 ans.

 

Mon avis Volodia :

Ce que j'aime dans ce livre, comme du reste dans la plupart des livres écrits par des femmes lesbiennes, c'est qu'elles n'ont nul besoin, comme nous les hommes "d'imager" leur textes par des km de textes crus, voire carrément pornographiques pour nous faire ressentir des émotions, nous faire partager leurs sentiments, mêmes les plus intimes.

Tout nous est dévoilé, délicatement, presque de façon feutrée, avec des tournures de phrases si légères, si élégantes, que je ne puis qu'admirer ces femmes si fières de leur féminité et malgré les contraintes de l'époque, de leur indépendance. Je les imagine allongées, sur une méridienne, dans leur boudoir murmurer leur amour à une charmante compagne ou bien, assises nonchalamment dans lun des nombreux salons littéraires de l'époque des admiratrices de lesbos et d'uranus leurs superbes poèmes.

Hum oui, je sais, je m'égare mais bon, j'adore les lesbiennes du 19ème et début du 20ème siècle. J'ai en horreur le mouvement Queer ! Devinez pourquoi ?

 

 

 

 

Posté par chezVolodia à 20:29 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , ,

12 décembre 2009

Tes blessures sont plus douces que leurs caresses - Renée Vivien

vivien2Morte à Paris le 18 novembre 1909, à peine âgé de trente deux ans, Renée Vivien a écrit pendant sa trop brève vie une oeuvre toute imprégnée de sa passion pour les femmes.

D'origine anglo-américaine, elle avait choisi la France et la langue française pour exprimer ses amours féminines. Affrontant la désapprobation, la critique et le mépris de son entourage, Renée Vivien chantera ses amours saphiques à travers toute son oeuvre poétique et romanesque.

Jean-Paul goujon s'attache à nous faire revivre cette femme si moderne pour son époque. Nous voyons défiler tout ce que la "Belle Epoque" compte de célébrités dans le monde des lettres et celui des mondaines : Liane de Pougy, Romaine Brooks, Lucie Delarus-Mardrus, Nathalie Barney, Pierre Louÿs, Colette, Willy et tant d'autres.

Jean-Paul Goujon est professeur de littérature française à la faculté des Lettres de Séville (Espagne). Il est l'un des spécialistes mondiaux de cette période

Mon avis : Indiangay

Très beau livre (je parle du texte) ayant certainement nécessité beaucoup de recherches avec nombre d'extraits de superbes poêmes saphiques qui donnent envie de les lire voire de les posséder en totalité..

Posté par Indiangay à 06:42 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : ,

28 juin 2009

Présentation

10Le but de cette partie du blog est de vous faire découvrir ou redécouvrir la littérature gay, lesbienne et trans, ainsi que ses auteurs, à travers des biographies, des romans, des histoires policières, des bandes dessinées, éventuellement et bien que ce ne soit pas notre tasse de thé.

Nous sommes (mon compagnon et moi-même) des amoureux de lecture, qu'ellesoit classique, comtemporaine ou comme celle-ci spécifique d'ou nous semble-t-il l'intérêt dudit blog. Beaucoup de personnes vivent leur homosexualité de façon cachée pour diverses raisons, sont éloignées des librairies parlant de ces sujets ou tout simplement n'osent pas y entrer par peur d'être "cataloguées".

57157977_pNous n'avons pas répertorié ce bloc dans "Pour Adultes", car tous les livres mentionnés ont été lus par nous-mêmes et nous  les classons par catégories tout en donnant des précisions supplémentaires s'ils sont particulièrement scabreux.          

Nos avis sont écrits en italiques. Les prix des livres sont indiqués à titre purement indicatif, ceux-ci étant variables d'une librairie à une autre suivant l'année de parution du bouquin. Idem quant aux adresses ou les trouver. Notre but n'est pas lucratif et si nous faisons un peu de pub pour les livres et/ou les auteurs c'est parce que nous les aimons.

Si vous avez  un auteur ou un livre à nous recommander, n'hésitez pas à nous en faire part. Nous le lirons et s'il nous interpelle, nous en relayerons l'information, en même temps que notre avis sur ce blog.  

Posté par chezVolodia à 08:27 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , ,