22 juin 2014

Deux garçons - Philippe Mezescaze

94148443

Quatrième de couverture :

Le narrateur a dix-sept ans et vit à la Rochelle chez sa grand-mère lorsqu’il croise le jeune Hervé Guibert, quatorze ans, un cours de théâre. L’attirance est immédiate et réciproque. Dans une scène de Caligula toute en intensité et en fureur, leur entourage subjugué découvre l’évidence en même temps queux : la rage et la passion dépassent largement la scène. Les deux garçons viennent de se reconnaître, comme si leur rencontre était programmée de toute éternité.

Dans ce récit au jour le jour d’un premier amour, Philippe Mezescaze évoque avec beaucoup de sincérité la passion naissante entre deux adolescents qui ne doutent jamais de leurs désirs.

Editions : Mercure de France - ISBN : 9 782715 234802 - Broché 119 pages - Prix : 13,80 euros

Mon avis : Volodia

Je n’ai pas aimé ce livre dans lequel Philippe Mezescaze, n’est pas très honnête en racontant cet épisode de sa vie, et se donne le beau rôle en faisant passer Hervé Guibert pour un gamin capricieux, tyrannique.

En effet, s’il est vrai que le coup de foudre a été réciproque, il reste que l’auteur plus âgé au moment de la rencontre a profité de l’amour inconditionnel de son jeune ami tant physiquement que moralement.

Je suis certainement partial, mais il me reste en mémoire le livre d’Hervé Guibert intitulé : Mes Parents, dans lequel il raconte ses premiers émois avec Philippe Mezescaze et les souvenirs qu’il lui en reste ne sont guère à l’honneur de celui-ci, qui se montre parfois cruel sans raison, en lui disant qu‘il a brûlé ses lettres, qu‘il a connu un jeune garçon à Fez au Maroc et le rabrouant méchamment par ce que sexuellement il ne sait rien faire. Mais Guibert a pour excuse son jeune âge, et la nature n’est pas impartiale lorsque elle accorde ses faveurs. Il aurait fallu a Mezescaze un peu de patience, ce dont il manquait visiblement.

Ci-dessous le lien sur le livre "Mes parents" de Hervé Guibert

http://chezvolodia.canalblog.com/archives/2010/02/21/16988638.html

 

Posté par chezVolodia à 17:27 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,


21 février 2010

Mes parents - Hervé Guibert

9782070388776Pourquoi la grand-tante Louise s'accage-t-elle l'appartement de sa soeur Suzanne ? Quels sont ces documents qu'elle cherche, et que contiennent ces liasse de papiers qu'elle brûle finalement dans la cuisinière ? Concernent-ils vraiment, comme le prétend Suzanne une infamie qu'aurait commise la mère, trente ans plus tôt ? Comment se fait-il qu'au même moment le père ait dû précipitamment quitter Nice, abandonnant un cabinet de vétérinaire, un voilier, une Ford verte, une fiancée et deux chevaux, pour se retrouver à Paris, sans chaussettes de rechange ?

Quel est ce chantage que mettent en train les parents du petit Hervé pour extorquer l'argent de la famille ? Et où est caché cet or qu'on n'en finit pas d'enterrer et de déterrer, dont on n'a jamais pu se servir, sinon pour se plaindre qu'il soit encrasssé ? D'ailleurs ce trésor trop tard obtenu n'a-t-il pas un rapport avec le cancer de la mère, qui suit de peu l'héritage ? N'y a-t-il donc rien de pire au monde, pour des parents, que d'avoir un fils soucieux de la vérité ?

 

Mon avis : Volodia

Etant un "fan" d'Hervé Guibert , je ne suis pas sûr de l'objectivité de mon jugement, mais bon. Toujours est-il que j'ai beaucoup aimé ce livre. Hervé Guibert est sans pitié pour ce qui est de dévoiler l'intimité d'une famille. Tous ses petits secrets que l'on garde au fond de sa mémoire, pour se les rappeler avec plus d'intensité et pour certains avec tendresse.

Par certains côtés, Hervé Guibert, me rappelle le style d'Yves Navarre, mêlant passe-présent, réalité et fiction.

Posté par chezVolodia à 13:18 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,