14 août 2010

La mauvaise vie - Frédéric Mitterrand

lamauvaisevieMot de l'auteur  :

"Un homme se penche sur son passé. Le passé ne lui renvoie que les reflets d'une mauvaise vie, bien différente de celle que laisse supposer sa notoriété. Autrefois on aurait dit qu'il s'agissait de la divulgation de sa part d'ombre : aujourd'hui on parlerait de "coming out". Il ne se reconnnait pas dans ce genre de définitions. La mauvaise vie qu'il décrit est la seule qu'il a connue. Il l'a gardée secrète en croyant pouvoir la maîtriser. Il l'a racontée autrement à travers des histoires ou des films qui masquaient la vérité. Certains ont pu croire qu'il était content de son existence puisqu'il parvenait à évoquer la nostalgie du bonneur. Mais les instants de joie, de succès, les rencontres n'ont été que des tentatives pour conjurer la peine que sa mauvaise vie lui a procurée. Mainenant cet homme est fatigué et il pense qu'il ne doit plus se mentir à lui-même".

Frédéric Mitterrand.

 

Mon avis : Volodia

J'ai adoré ce livre. Je ne comprends d'ailleurs pas pourquoi il a été sujet à une telle polémique allant jusqu'à faire passer l'auteur pour un pervers pédophile.

J'y ai découvert un homme tourmenté par ce qu'il est. bien loin de ce que j'imaginais d'un homme avec une telle notoriété. Un homme d'une grande sensibilité et d'une délicatesse non moins grande, arrivé à un âge ou l'on fait fi de ce que peuvent penser "les autres" et ou on se remémore tout ce qui a été sa vie avec ses émotions, ses  joies, mais surtout ses déceptions.

Cet homme évoque dans cette autobiographie l'inavouable pour un homme de gouvernement. Il le fait, avec intelligence, lucidité, sans faux semblant, pudique même dans l'impudeur.  Sa relation tarifée avec un jeune prostitué Thaïlandais, son angoisse de ne pouvoir "aller jusqu'au bout", et son respect pour ce jeune homme l'empêchant "d'abuser" de lui comme il aurait pu le faire puisque compris dans la prestation, le considant comme un être humain qui a ses propres sentiments et émotions, un être humain et non "une poupée" dont on peu user et abuser.

C'est un très beau livre qui donne envie de lire d'autres écrits du même auteur.

Posté par chezVolodia à 09:22 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,