51W8C96W6YL

Quatrième de couverture :

Ludwig Trovato est transgenre: né fille, mais vivant en homme depuis plus de vingt ans. En 1999, à Reims, il est accusé de viol et d'agressions sexuelles par un jeune homme avec lequel il a vécu une relation amoureuse. Au terme de trois ans de procédure, il est relaxé en 2002 à l'issue d'un procès en correctionnelle. «Il est important pour moi de tout dire parce que, pour échapper à l'injustice, il faut se montrer tout entier.» Dans ce récit introspectif qui mêle l'autobiographie à un regard intime sur l'identité sociale et sexuelle, Ludwig Trovato retrace le parcours d'un étonnant imbroglio judiciaire où, au nom du retour à un certain ordre moral, la société s'est choisi un bouc émissaire au «profil» dérangeant. Une mise à nu sans fard.

Editions : Flammarion - ISBN : 978 208  21029 95 - Broché 240 pages. Prix : 17,30 euros

Mon avis : Volodia

Pour ma part, J'ai bien aimé ce livre car il démontre bien l'absurdité d'une situation et du système. Il était évident des les premières pages qu'il sagissait d'une vengeance du déposeur de la plainte. Ce que je trouve sidérant c'est que la justice ait mis tout ce temps à s'en apercevoir et qu'elle a tenu a faire un procès allant par là jusqu'au bout du ridicule.

D'un autre côté, je n'ai pas accroché à sa façon d'écrire. Beaucoup de redite. Il n'est pas non plus indispensable, à mon avis, de vouloir à toute force prouver à qui ? aux lecteurs ? sa bonne foi et surtout le fait qu'il soit bien inséré socialement et qu'il est apprécié dans ce qu'il est et ce qu'il fait.